top of page
Rechercher

des dauphins et des phoques près de chez nous....

l'association des pêcheurs plaisanciers de Plouézec a invité Récifs Goëlo à une conférence sur la présence des mammifères marins en baie de Saint Brieuc, conférence animée par l'association Al Lark basée à Cancale.

Depuis sa création, l’association AL LARK (www.al-lark.org) sensibilise les usagers de la mer à la présence et surtout à une observation respectueuse des mammifères marins qui sont présents le long de la Côte d’Emeraude.


Depuis 2017, a été lancé le programme OBSenMER (www.obsenmer.org). Il s’agit d’une plateforme gratuite (sur internet ou via application sur smartphone) de science participative qui permet de transmettre les observations de mammifères marins, et autre mégafaune marine. L’ensemble des données récoltées (position GPS, date, heure, espèce…) est une véritable mine d’or pour les structures étudiant les mammifères marins et enrichit les nombreuses études en cours, notamment celles de l’association AL LARK.


En tant que structure référente, l’association AL LARK valide toutes les observations réalisées entre la Baie de Lannion et la Baie du Mont Saint Michel.


Cet été, les membres de l’association ont été à la rencontre des structures nautiques (marinas, clubs de plongée, clubs nautique, bureaux du port, associations de plaisanciers, etc.) des départements du 35 et d’une partie du 22, afin de leurs distribuer des supports de sensibilisation : affiches de présentation du programme OBSenMER, affiches pédagogiques de présentation des différentes espèces de mammifères marins observables de long de nos côtes et livrets de bonnes pratiques à destination des usagers de la mer.


Ces livrets plastifiés, utilisables dans les bateaux, contiennent une description des espèces locales afin de les identifier, une présentation de l’outil OBSenMER, ainsi qu’un rappel de la nouvelle réglementation concernant l’approche des mammifères marins, trop souvent méconnue des navigateurs. En vigueur depuis 2021, cette loi rappelle que l’approche intentionnelle des mammifères marins à moins de 100 mètres est interdite dans les aires marines protégées (zones Natura 2000, parcs marins, …).

L’ensemble de ces supports permettent de naviguer avec une connaissance accrue des espèces présentes. Ainsi sensibilisés au risque de dérangement de ces animaux protégés, les usagers de la mer peuvent adopter le bon comportement (positionnement, vitesse, temps d’observation) en cas de rencontre.



8 vues0 commentaire
bottom of page